Mouvement Ultras au Maroc.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Mouvement Ultras au Maroc.

Ce forum est créé afin d'ouvrir plusieurs discussions et débats à propos du mouvement ultra marocain et international.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 CR Derby 109 - Winners.

Aller en bas 
AuteurMessage
Moroccan-Ultras
Admin
Moroccan-Ultras

Messages : 77
Date d'inscription : 14/11/2010

CR Derby 109 - Winners. Empty
MessageSujet: CR Derby 109 - Winners.   CR Derby 109 - Winners. Icon_minitime1Mar 7 Déc - 11:23

Compte Rendu Derby 109

Avant-propos :

Derby après derby, les mois, puis les années se sont succédées…et en face les choses semblent ne pas vouloir changer. Principe de base pour tous les Groupes Ultras du monde entier, le Club est (et doit être) au centre des discussions car finalement c’est la raison principale qui mobilise tout bon supporter. Or, chez les mecs d’en face, un mépris des plus incompréhensifs du club et ses couleurs est toujours d’actualité.
Cette fois, le cirque d’en face nous préparait une surprise de taille…Tifo POP-CORN ( !!) a défaut de ne pas avoir google chez nous et d’avoir un niveau intello modeste, on nous a dit que peut-être, il s’agissait d’une boucherie, d’une extermination d’une partie de population, d’une guerre contre les juifs, d’un gros bouquet de Pop-Corn qui a été offert au Nicolas II au 17è Siècle lors de la bataille des chats célibataires…Bref, plus complexe que ça, tu mourras debout !!

L’objectif suprême derrière cette salade colorée étant la création du débat et le déclenchement d’un tapage médiatique plus volumineux que les précédents débiles Tifos Eaglsiens. Nos potes de toujours lanceront dans la foulé, un communiqué très glorieux où ils célèbrent leur intelligence qui leur a permis d’inventer l’idée Pop-Corniènne et où ils expliquent en détails un positionnement politique folichon. « On est un Groupe avec une vision gauchiste depuis le premier jour de notre création » Affirme un membre Eagles du haut de ses 16 piges (!!) sur le site MU.
S’agit-il vraiment de couilles en or ?? Faut-il donc croire, du coup, à la théorie du mouvement Ultras politisé mais avec convictions ?? Pas vraiment !! Car quelques heures après le glorieux communiqué, ce dernier sera supprimé et un des leur passera sur toutes les chaînes Radio pour exalter une peur bleue en niant d’une manière dégoutante toute tentative de faire le fameux tifo. Ainsi et en un clin d’oeil, nos terribles Ultras sont devenus des poules mouillées (Coerenza e Mentalita ?!)
Le feuilleton Pop-cornien s’achève tout en mettant à nu une réalité, devenue au fil du temps, claire et nette pour toute l’opinion publique : Ce Groupe aux fameux tifos « internationaux » se cherche toujours une identité. Un jour, il est italien, un week-end il est chinois, une semaine il est portugais, un mois il est serbe…L’amour du club dans tout ça ?? Allez demander à Wikipedia.


Le Jour J :

Le 3 Décembre 2010, une fourmilière active est sur place, les gradins de Med V sont le théâtre d’un étrange manège. L’idée est de faire un tifo qui s’étale sur toute la largeur Wydadie. Non, pas que ça, deux chorégraphies seront conçues au Virage avec tout ce que cela implique comme complexité de traçage et posage. Dur et difficile mais on a osé et c’est le plus important.
Un dispositif hautement sécuritaire sera engagé pour une nuit au stade histoire de chasser les curieux (ou frustrés). Respect à tous ces gars qui ont passé une nuit dans un froid glacial pour garder le matos.
Le 4 Décembre 2010. Longue et mémorable journée commence. Métropole marocaine avec à peu près 5 Millions d’habitant, Casablanca est une ville qui vit pour le foot. Sur les devantures de certains immeubles, les drapeaux flottent joliment rappelant l’appartenance footballistique de chaque famille.
Dans cette ambiance matinale plutôt cosy, des milliers de carreaux-plastiques jonchent l’asphalte du virage, latérale et tribune en attendant l’arrivée des supporters. La mise en place du message principal prend plus de temps que d’habitude.

Les Tifos :

Nous sommes partis d’un principe assez simple. Dans ces jours de tension politique, fallait rendre hommage à ces premiers hommes de Wydad Al Oumma, club 100% MAROCAIN, dont les fondateurs n’étaient autre que les grands nationalistes marocains cherchant une cachette sportive pour pouvoir militer et lutter contre l’occupation française : Haj Mohamed Benjelloun, Le Père Jègo, Brahim Roudani, Rachidi, Zerktouni et la liste est longue.
Ce sont les Chouhada du WAC, club symbole de la résistance et de la lutte contre l’occupant, club aimé et sacralisé par toute la Nation. De là, sautait l’idée de l’anime qui devait lier entre la génération des fondateurs et l’actuelle génération de Fida2iou Lwydad prêts à mourir pour les couleurs nationales (cf. Message du Tifo)

A 13H, alors que le stade affiche presque complet, un Groupe d’une dizaine de personne descend à la piste d’athlétisme faire un tour avec un gros drapeau Marocain et plusieurs banderoles sur lesquels le Sahara marocain est évoqué, les Médias espagnols sont pointés de doigts etc. Du coup, le stade pense le nationalisme à haute voix et lance l’hymne national avec fierté. C’est l’occasion également de piquer ceux d’en face dans leur propre dignité en leur rappelant la fameuse connerie internationale de Lilah Ya Jazair en les traitant de Polisario. L’effet sonore est juste magique.

A 14h, l’ambiance est lourde, oppressante, tout le monde croise les doigts en attendant la minute M.
A 14h30, le virage s’habille en rouge et affiche avec fierté : Wydad Achouhada2. S’en suit la deuxième choré où on pouvait lire Ramz Al Fida2, quelques détails sont à rectifier mais décidemment un nouveau cap est franchi. Pied de nez symbolique à tous les frustrés d’en face hantés et complexés par l’histoire du temple Wydadi.

Le Match :

90 minutes de toutes les sensations, ça se résume en ça le derby casablancais depuis bien longtemps. Tu as du mal à respirer, tu as la haine, tu as une rage de malade, tu encourages quand même et quand ça pète c’est la fin du monde.
Parlant football tout de même avec ce match qui a commencé de la plus dérangeantes des manières avec des attaques adverses, la sortie de Lamsassi et la rentrée de la plus grande catastrophe naturelle de tous les temps Benkejjan. Cela ne présageait rien de bon. On coupe le souffle. Au virage, ça chante moyennement et le niveau sonore est toujours loin de nos standards (le statut Hors Ligne de l’équipe en est pour beaucoup). Vers la 20e minute, le WAC reprend son jeu et revient petit à petit dans son match. Ça donne des ailes sur les gradins et l’ambiance monte à peine d’un cran.
Viendra la 30e minute, Ait Laarif surexcité efface facilement le latéral droit, fonce en direction du carré, livre un bijou à Yajour qui d’un plat de pied froid met la balle au fond des cages dans une action Made In Wydad Athletic Club. Monstrueux et terrible Chao, l’adrénaline (putain d’invention) explose et les gens perdent la raison. On a beau à décrire les pogos et les explosions de joie mais ceux du derby sont royalement spéciaux. L’ambiance après atteint la 4e dimension surtout que le WAC pressait et pouvait mettre le KO.

La seconde mi-temps, on sait que la vie est une pute mais sentir à plein nez la trahison c’est un autre jus. Ce carton rouge méchamment sévère à l’encontre du maitre de la défense Allioui allait, officiellement, démolir tout le travail effectué. S’en suit l’égalisation qui va asphyxier l’environnement et on se dirigeait tout droit vers une défaite confirmée avec l’axe de la défense composé de Menkari et Benkejjan. Ce dernier, en bon rebelle, crachera sur tous ses détracteurs (oui j’en fais partie) et sortira un match assez correcte (Mais, on connait tous Benkejjan qui doit absolument arrêter le foot après son sacré match car avec ce gars tu n’es sûr de rien)
Les adversaires se lanceront dans des Hollés caricaturales dans leur moitié de terrain (!!) Fettah vers Jermouni Hollé, Jermouni vers Fettah Hollé, Fettah vers Slimani Hollé, Slimani vers Jermouni Hollé (Vive le foot)
Nos gars en hommes (pour une fois !) mouillent le maillot et se battent sur chaque ballon. De notre côté, on s’époumone pour les dix dernières minutes en encourageant passionnellement les mecs. 93e minute…Coup Franc pour le WAC…Crispation au summum de sa gloire…Myaghri prie le Grand Dieu…Yeux fixés sur la balle…Exécution…Bonne détente…Coup de tête…Au fond (!!!)…Silence et fin du monde pendant deux secondes…C’est le deuxième but, la nique est officiellement confirmée et Yajour qui se dirige vers les panneaux du Virage Sud en vendangeant le premier dans sa route devant les gueules paniquées de ceux d’en face. LA RAGE, LA HAINE, LA NIQUE
Le Chao est violent comme personne ne peut imaginer (sauf les présents bien sur) glissades, sursauts, cris, évanouissements, rage, haine, fureur, crachas, bref un panaché humain volcanique qui explose au Virage Nord devant un silence de cimetière au Sud. Quelques minutes après, la jungle plonge dans des disputes à la cacophonie, fierté perdue et dignité violée, ceux d’en face désertent le stade en même pas deux minutes !!

Jamais vu un scénario pareil pendant la dernière décennie. Pour remonter à une victoire du WAC à la 90e minute, faut revenir à la saison 90-91 quand Mjid violera la fierté de Guameni le portier à la 89e minute et toujours d’une tête bien piquée (!)

Chez nous, le temps est à la grosse fête, Myaghri capitaine et HOMME du match viendra jubiler la victoire devant le Virage qui scandera son nom pendant bien longtemps. Yajour et Ajeddou également viendront remercier le public.

Pour Finir :

Chaque défi relevé par les Winners apportait un supplément de frustrés, de complexés et d’ennemis haineux, accusant le Groupe de ne pas être créatif, innovateur ou même inspiré. Pour ces personnes, on leur dit : On est loin d’être créatifs, loin d’être des innovateurs ou même inspirés, on est juste les SUPPORTERS DE WYDAD ATHLETIC CLUB, nos principes sont juste de supporter, soutenir et chanter à la gloire de l’équipe. Nos principes sont, peut être traditionnels ou dépassés, mais ils sont des valeurs fondamentales faisant le socle de l’identité Wydadie. On est juste comme ça. Aujourd’hui comme hier, nous insistons et nous insisterons éternellement sur notre Logo, notre date de création, nos fondateurs, nos anciennes gloires bref notre WYDAD A NOUS.
Que ceux d’en face, auxquels vont nos sincères excuses, nous pardonnent de ne pas pouvoir être créatifs et d’être limités.

Il convient, enfin et surtout, de rendre hommage à tous les joueur de l’Hamra, qui ont bataillé jusqu’au bout pour offrir cette victoire au peuple Bouhamrouniste. Ait Laarif, lmaestro men bekri fennane…

Ensemble pour le 18e titre, ensemble pour la Gloire du WAC.

Winners 2005 : Le Soutien Inconditionnel de Wydad Al Oumma.
Revenir en haut Aller en bas
 
CR Derby 109 - Winners.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mouvement Ultras au Maroc. :: Le mouvement Ultras Marocain. :: Comptes Rendus.-
Sauter vers: